CHAMBORD SOURIS 97
KRONOTEX MAMMUT CHENE CHAMPAGNE
PVC BLACKTEX SAFIRA  639S
LAMES PVC ESSENTIALS CLICK V4
SHAGGY  BORDEAU
GAZON 1ER EN 2M LARGE
CREALPHA BLANC 100 % LAINE
PVC FIN DE ROULEAUX
RECHERCHE RAPIDE PAR PRIX
LES NOUVEAUTES
LES PARTENAIRES
  • Quick Step
  • Premibel
  • Faus
  • Balterio
Comment choisir
Ci-dessous des conseils sur le choix et l'entretien de votre parquet.

Choisir son parquet

Pour répondre au terme parquet, ce dernier doit avoir les caractéristiques suivantes : la partie supérieure doit obligatoirement être en bois et avoir une épaisseur minimale de 2,5mm. Et donc les revêtements de type stratifié ne peuvent en aucun cas être rangé dans la catégorie des parquets.
Il faut retenir que si vous optez pour du parquet, vous faîtes le choix du confort, de la chaleur et de la durabilité.

A noter qu'il éxiste plusieurs essences de bois, du plus souple au plus résistant :
Classe A : aulne, épicéa, pin sylvestre, sapin
Classe B : bouleau, bossé, châtaignier, mélèze, merisier, noyer, pin maritime, sipo, teck
Classe C : afromosia, angélique, charme, chêne, érable, eucalyptus, frêne, hêtre, iroko, makoré, moabi, movingui, orme
Classe C : cabreuva, doussié, ipé, jatoba, merbau, wengé.
Les essences de plus de 4,5 mm d’épaisseur s’adaptent à toutes les pièces.


Quel type d'habitat ?

- Dans un appartement il sera préférable d'opter pour une pose flottante, plus isolante phonétiquement, de préférence en ajoutant une sous couche isolante supplémentaire.
- Dans une maison ou l'entrée se fait directment par l'extérieur ( sans d'entrée ) on choisira un parquet massif à coller ou un traditionnel, avec un traitement spécifique en surface.
- Dans une maison avec chauffage au sol, on diffrencie 2 contextes :
      la température est <= à 28° : parquet massif à coller.
      la témpérature est > 28° : un contrecollé, pose collée.
Cependant sur un sol à trop haute témpérature ( ancien chauffage au sol ), il est fortement déconseillé d'opter pour le parquet.

Dans le cas d'une pose sur un sol en trés mauvais état un réagréage est necéssaire.


Dans quelle pièce ?

La pièce est un facteur essentiel dans le choix de votre parquet. En effet, plus la fréquence de passage est importante, plus votre parquet devra être résistant.L Ci-dessous un récapitulatif des recommandations :
    Chambre : Sapin
    Chambre et salon : Pin des landes, châtaignier
    Chambre, salon, boutique : Teck, Kosipo, Chêne, Acacia, Bambou, Erable, Hêtre, Jatoba

Les parquets investissent aujourd’hui toutes les pièces de la maison, comme les salles de bains ou les cuisines. Ces poses ont été rendues possibles par les bois exotiques moins sensibles à l’humidité et par la pose flottante.


Quelle durée de vie ?

Les parquets traditionnels, grâce à leur épaisseur offrent une durée de vie plus importante.Les massifs présentent un parement plus important que les contrecollés, et sont donc relativement plus résistants.
- Si vous souhaitez une solution très durable, choisissez un un parquet traditionnel, ou un massif à coller, dans des essences courantes.
- Si vous souhaitez conserver votre parquet au moins dix ans, choisissez un massif à coller, dans des essences adaptées au type d’habitat.
- Si vous souhaitez changer rapidement de sol et préférez une durée de vie de quelques années, choisissez un contrecollé, pose flottante ou collée.


Quel entretien ?

Le parquet a eu, pendant longtemps, la réputation d'être difficile à entretenir. Aujourd'hui les progrès réalisés dans la qualité des finitions (et en particulier des vernis) lui assurent désormais une protection efficace. Ainsi de façon général :
- Les parquets cirés nécessitent un entretien régulier : il faut passer de la paille de fer, puis de la cire. Il existe aujourd’hui des cires protectrices qui mettent le bois à l’abri des tâches.
- Les parquets huilés nécessitent un entretien annuel, et sont appréciés pour leur aspect naturel. Ils restent mats et résistent aux tâches grâce à une cireuse munie de pads à peine décapants (qui lustrent le parquet), passée avant l’application d’un peu d’huile. La cire donne un aspect satiné.
- Les parquets vitrifiés ne nécessitent aucun entretien. Ils se nettoient simplement avec un aspirateur ou un balai à frange. Une éponge humide ôtera les tâches.


Les mots à connaître

- Rainures, languettes : parquets traditionnels, flottants et certains à coller sont formés de lames qui s’emboîtement les unes dans les autres. La partie mâle est la languette, la partie femelle est la rainure.
- Couche d’usure, parement : le parement est la face visible du parquet, la partie supérieure. La couche d’usure est l’épaisseur de bois noble formant le parement. Plus cette couche est épaisse, plus le parquet est durable.
- Bout, rive : le bout est l’extrémité de la largeur de la latte. La rive est l’arrête de la longueur de la latte.

Les parquets double lame : des lamelles de largeur identique sont assemblées et collées entre elles sur un support pour former une lame.
Les parquets monolame : les lames sont composées d'un seul élément et existent en différentes largeurs.